Sommeil de bébé : un aspect essentiel pour son bien-être


Berceau

Dès la naissance d’un nourrisson, l’horloge biologique qui règle les périodes d’éveil et de sommeil n’est pas ajustée. Souvent, le bébé change d’heure selon ses envies jusqu’à ce qu’il franchit le cap de 3 mois. De ce fait, il est essentiel de trouver des moyens pratiques pour qu’il dorme tranquillement. En conséquence, son système nerveux fonctionne normalement. Pour y voir plus clair, pendant le sommeil, le cerveau rétablira les ressources déployées toute la journée et éliminera les déchets. Ensuite, il remet l’appareil cérébral à son état initial pour apprendre de nouvelles informations. Ainsi, une bonne nuit confère au bébé plus de capacité dans la vie. Votre petit, quand il grandira, sera plus créatif, aura une aisance relationnelle et une concentration stable dans ses tâches. De même, un sommeil de qualité permet au bébé d’avoir une excellente hygiène et d’être en bonne humeur.

Les critères qu’il faut savoir avant d’acheter un matelas pour bébé

La taille est un des principaux critères à considérer pour l’acquisition d’un matelas de bébé. Votre nourrisson a besoin d’un matelas suffisamment spacieux pour qu’il joue ou dort paisiblement. Toutefois, la dimension de son petit nid doit répondre à certaines normes de sécurité. Tout d’abord, la taille du lit et du matelas doit bien se correspondre. Le matelas ne doit pas laisser d’espace entre le rebord du lit et lui. Cela, afin que votre bout de chou ne se coince pas entre la pièce de literie ou la paroi du berceau. En général, la taille d’un matelas de bébé est de 60 x 120 cm. Par contre, si vous désirez des modèles un peu plus vastes, sélectionnez un matelas bébé de 70 x 140 cm. Par ailleurs, l’épaisseur idéale sera entre 12 à 15 cm. Un modèle trop épais ne procure aucun confort supplémentaire.

Mis à part cela, la densité du matelas met également votre enfant en parfaite santé et sécurité. D’une manière logique, l’indice de fermeté dépend de la densité du matelas. . Le matelas doit être adapté au poids et à l’âge du bébé : ni trop mou ni trop ferme pour éviter, entre 0 et 3 mois, le risque de plagiocéphalie posturale, encore appelée déformation crânienne. Pourtant, il est conseillé d’opter pour un poids de 20 à 25 kg/m3. Cette densité est plus tonique et offre plus de soutien. Et La température de la chambre doit être maintenue entre 18 et 20°C.

Sommeil de bébé : un aspect essentiel pour son bien-être

Garantir un sommeil pérenne avec les matières parfaites

Les médecins conseillent régulièrement les parents d’opter pour les matelas souples, en matières naturelles. Ces éléments assurent une hygiène excellente à votre petit. Par exemple, le matelas en mousse ou en latex contient des propriétés hypoallergéniques qui minimisent les risques d’allergie. En outre, les fibres kératiniques d’ovins des matières en laine rendent le matelas complètement confortable et doux. De même, les bambous sont à la fois absorbants et antibactériens. D’ailleurs, ces substances ne produisent aucun toxique, ce qui permet au bébé de bien respirer. Entre autres, elles assurent une bonne circulation de l’air entre les fibres, ce qui évite la transpiration excessive du nouveau-né.